Accueil » 3615 mavie » 4 conseils pour ne pas foirer son brunch de Saint Valentin

4 conseils pour ne pas foirer son brunch de Saint Valentin

La Saint Valentin approche à grands pas et je vous propose aujourd’hui de partager quelques conseils pour ne pas rater votre brunch de la Saint Valentin.

Brunch de la Saint Valentin

Pourquoi cet article me direz vous ? Prenez un petite tasse de thé ou un bon chocolat chaud, je vais vous raconter comment tout a commencé…

La Saint Valentin tombe cette année un dimanche. Elle tombe également un week-end où nous avons prévu une virée à Marseille, non pas en amoureux mais avec famille et amis. Même si j’aime bien fêter la Saint Valentin (toutes les occasions sont bonnes pour passer de jolis moments en amoureux) je n’en fait pas non plus une affaire d’État et passer la Saint Valentin entourés des gens qu’on aime c’est aussi un joli programme pour fêter l’amour. D’ailleurs, l’année dernière nous l’avions fêtée entourés de nos témoins que nous avions conviés autour d’un repas afin d’officialiser la demande que nous leur avions faites de témoigner de notre amour et d’être exploités pour nous aider à tout mettre en place en amont et le jour même pour faire de cette journée un moment merveilleux et inoubliable. Merci à eux d’avoir accepté, même si ils ne savaient peut être pas à quoi ils s’engageaient ce jour là… Mais revenons en à nous moutons… Pas de Saint Valentin en amoureux donc cette année. Mais comme je l’ai dit, toutes les occasions étant bonnes pour passer de jolis moments en amoureux, profitant d’un week-end sans enfants, j’avais décidé d’organiser 2 semaines avant une Saint Valentin anticipée. L’association dimanche = brunch s’est vite faite dans ma tête, me voilà donc lancée dans l’organisation du brunch du siècle !

Vous l’aurez compris au titre de mon article, tout ne c’est pas déroulé comme prévu. Alors comme je suis très sympa et que je ne voudrais pas que votre Saint Valentin soit un fiasco, voici la liste (complétement personnelle et issue de cette expérience) de tout ce qu’il ne faut pas faire et même de ce qu’il faut faire pour réussir votre brunch de Saint Valentin.

 Pour ce fameux brunch je m’étais donc fait une liste de recettes à réaliser pour avoir LE brunch parfait :
– jus d’orange pressé (la base) ;
– gaufres ;
– pancakes ;
– muffins anglais et œufs pochés
– et parce que c’est la Saint Valentin et que je voulais faire les choses en grand : cocktail Mimosa.

J’ai passé deux jours à cuisiner : la veille pour faire toutes les préparations et le matin même pour tout organiser à l’avance et qu’il n’y ai plus qu’à mettre les pieds sous la table et profiter, tout en essayant de faire en sorte que tout ce qui doit être chaud le reste.

Résultat : quand on est passé à table j’étais épuisée, j’en avais marre de tout ce temps passé en cuisine et malheureusement le brunch ne m’a pas remis du baume au cœur. J’avais passé toutes ces heures de préparation pour un résultat vraiment passable. Une partie du brunch était ratée et l’autre asséchée par les temps d’attente au four. Bref la loose intégrale !

Le petit déjeuner est pour moi un des meilleurs moments de la journée, alors ce brunch j’y avais mis beaucoup de cœur et je n’attendais que ce moment La déception a donc été d’autant plus grande. Cela ne nous a heureusement pas empêcher de passer une belle journée (et de me faire réconforter par Monsieur). Et je reste persuadée qu’organiser un brunch pour la Saint Valentin était une très bonne idée… mais pas comme ça…

Brunch de la Saint Valentin

 

Voici donc 4 conseils pour ne pas foirer son brunch de Saint Valentin

 

Conseil n°1 : pas de recettes non testées ou complexes.
Un brunch n’a pas besoin d’être parfait pour être réussi. Alors on oublie les recettes non testées ou  complexes.
Ce que j’ai fait :  je rêvais de muffins anglais et d’œufs pochés, mais je n’en avait jamais fait… Mes muffins m’ont demandé des heures de préparation pour un résultat vraiment décevant. Les œufs étaient à peu près réussis mais auraient eux aussi demandé un peu de pratique.
Ce que j’aurai du faire : des œufs au plat avec une tranche de lard ou une omelette bien baveuse avec un filet d’huile de truffe auraient été tout aussi bon et bien plus simples à réaliser.

 

Conseil n°2 : on se simplifie la vie
Il suffit parfois de pas grand chose pour gagner du temps tout en obtenant un résultat très satisfaisant.
Ce que j’ai fait : une pâte à gaufre + un pâte à pancakes c’est peut être pas très long à faire mais en multipliant par deux l’opération on multiplie forcement aussi le temps.
Ce que j’aurai du faire : en réalisant les pâtes je me suis rendue compte que les recettes étaient quand même très similaires, même ingrédients, dans des proportions a peu près équivalentes. Finalement une seule pâte aurait suffit pour réaliser gaufres et pancakes. J’ai testé pour vous depuis, ça fonctionne très bien !

Brunch de la Saint Valentin

 

Conseil n°3 : pas de cuissons anticipées
Je voulais que la surprise soit totale et que lorsque Monsieur arrive dans la cuisine (qu’il avait interdiction de pénétrer depuis la veille) il découvre une table remplie de bonne choses et que l’on ai plus qu’à profiter du moment présent.
Ce que j’ai fait : j’ai préparé à l’avance les muffins anglais, les gaufres et les pancakes et je les ai conservés au four à faible température. Résultat tout était sec, on aurait dit du carton. Heureusement il restait de la pâte, on a pu déguster des gaufres et des pancakes tout chauds et tous frais.
Ce que j’aurais du faire : tant pis si tout n’est pas près à l’avance et qu’il faut faire cuirs gaufres, pancakes ou autres crêpes. Toutes ces petites douceurs se dégustent à la sortie de la poêle ou du gaufrier. Ça ne prend pas tellement du temps, ça vous en fera gagner en amont et c’est tellement meilleur !

 

Conseil n°4 : on ne s’emballe pas
J’avais souvenir d’un délicieux brunch à Copenhague, celui ci était proposé en 2 version : l’une classique et l’autre accompagnée d’une coupe de champagne. Nous avions opté pour la version classique. Mais du coup l’idée d’un brunch au champagne m’est revenue et j’ai voulu faire le choses en grand.
Ce que j’ai fait : en me promenant sur la toile à la recherches d’idées et de recettes pour mon brunch j’ai vu apparaitre à plusieurs reprise des recette de Mimosa. Il s’agit d’un cocktail à base de champagne et de jus d’orange. L’idée avait l’air séduisante. Dans les faits, ce n’était pas très bon…
Ce que j’aurais du faire : Leçon n°1, le champagne c’est bon avec… du champagne. Pas de mélanges, c’est gâcher (sauf le Royal Highball, ça c’est juste une tuerie). Leçon n°2, le champagne au petit déj’ sur le papier ça en jette peut être mais dans la vrai vie c’est pas terrible. On s’en tient donc à l’incontournable jus d’orange pressé c’est déjà un pur plaisir, pas besoin d’en faire des caisses.

 

Voilà, vous avez toutes les cartes en mains pour préparer votre brunch de Saint Valentin sereinement. De notre côté on se prépare pour un super week-end fruits de mer & vin blanc, entourés des gens qu’on aime, cette « seconde » Saint Valentin s’annonce plutôt bien !

 ***

Et vous quel est votre programme ? Vous boudez la Saint Valentin ou vous ne la manqueriez pour rien au monde ? Un brunch de Saint Valentin ça vous tente ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 9 =